Le blog

‹ Retour

Extrait Guide Pratique de l’ASV (2e Edition) – Le soin des yeux

Extrait - soin des yeux

Extrait de l’ouvrage du Dr Florence Desachy intitulé « Guide Pratique de l’ASV » (Editions Medcom).
Les soins des yeux
Quelle que soit la race, les chiens ont une sensibilité particulière au niveau des yeux et cet organe nécessite une attention quotidienne. Chez les petites races, les canaux lacrymaux se bouchent fréquemment ce qui a pour conséquence un écoulement des larmes au coin de l’œil avec une décoloration des poils.
Le nettoyage
Les seuls produits à utiliser sont des lotions oculaires nettoyantes spécifiques aux chiens. À ce jour il n’existe pas de définition réglementaire. Pour éviter les traînées inesthétiques, il faut nettoyer l’œil tous les jours avec une compresse imbibée d’un antiseptique oculaire et non un coton qui laisse des filaments au niveau des cils.
Conseil : pour nettoyer un œil, partez de l’angle interne (proche du nez) vers l’angle externe (vers la tempe) pour éviter de ramener les saletés vers l’œil.
En cas d’infection type conjonctivite, un nettoyage s’impose avant l’application du produit traitant. L’action du principe actif du médicament sera accentuée par le nettoyage préalable. Instiller un collyre traitant sur un œil sale diminue beaucoup l’efficacité du traitement.
Les soins des yeux : conseils aux clients
Les règles de base
  • Utiliser une compresse et non du coton
  • Tenir l’animal correctement pour ne pas lui faire mal
  • Ne jamais soigner seul un œil rouge ou sale
L’application d’un collyre
  • Le déposer à l’angle interne de l’œil
  • Ne pas l’utiliser plus de 15 jours
  • Ne pas appliquer un collyre sans diagnostic précis de l’affection
Les signes alarmants en ophtalmologie
  • Œil fermé
  • Écoulement purulent
  • Douleur subite
Les premiers gestes
  • Nettoyer l’œil avec du sérum physiologique
  • Le recouvrir d’une compresse
  • Préciser que s’il n’y a pas d’amélioration dans les 24 heures, l’animal doit être vu par un vétérinaire.
  • Attention à la vente de collyre ou de pommade contenant un corticoïde : l’œil ne doit pas présenter de risque d’ulcère.
  • Les résultats avec une pommade ou un collyre dépendent vraiment de la fréquence et de la qualité de l’application : respecter le rythme journalier de 3 application par jour.
  • 3 conditions d’utilisation d’un collyre :
    1. Lors de l’instillation, ne pas toucher l’œil avec l’embout.
    2. Bien refermer le flacon après usage.
    3. Conserver le collyre bien au frais.
  • Pour obtenir une diffusion optimale du collyre :
    1. Écarter les paupières avant instillation.
    2. Après instillation, refermer les paupières et masser légèrement le globe oculaire.
Toujours conseiller d’instiller un collyre ou d’appliquer une pommade sur un œil préalablement nettoyé (lotion d’hygiène oculaire + compresse).

Consulter tous les articles

D’autres articles qui peuvent vous intéresser

Aller en haut