Le blog

‹ Retour

Dites juste non quand des clients vous demandent un diagnostic par téléphone

Equipe de dvm360.com – 11 avril 2016   N’agissez pas comme un docteur ! Même si les signes cliniques vous semblent connus, ne faites pas de diagnostic par téléphone et ne recommandez aucun traitement ou médicament. Il pourrait y avoir des conséquences malheureuses si vous avez tort. Vous pouvez préconiser des soins de premiers secours, tel que faire une compression pour arrêter un saignement. Mais dans le doute, laissez le vétérinaire s’en occuper ! Si un client demande un diagnostic par téléphone, suivez ces trois étapes :
  1. Demandez au client de prendre un rendez-vous pour amener l’animal. « M. Dupont, d’après ce que vous me dîtes, je pense qu’un docteur devrait voir Felix, puis-je prendre un rendez-vous pour vous ? ». La plupart des clients prendront un rendez-vous. Mais quelquefois, ils refuseront pensant que l’état de leur animal ne leur semble pas préoccupant ou qu’ils n’ont pas le temps ou l’argent. Passez alors à l’étape 2.
  1. Demandez au vétérinaire ses recommandations après lui avoir expliqué la situation, et rappelez le client avec ces informations. Notez dans son dossier la date, la description du problème, les recommandations du vétérinaire et le fait que vous l’ayez rappelé.
  1. Demandez au vétérinaire de rappeler le client. Faîtes preuve de bon sens. Si le problème semble complexe ou que le client est bouleversé, il est souvent préférable de laisser le docteur s’en occuper. Sortez le dossier, joignez-y le message du client avec les éléments qu’il a décrits et donnez-le au vétérinaire pour qu’il rappelle.
A chaque fois qu’un client appelle au sujet d’un animal malade, traitez la situation le plus rapidement possible. Les urgences sont à gérer immédiatement bien entendu.

Consulter tous les articles

D’autres articles qui peuvent vous intéresser

Aller en haut