Le blog

‹ Retour

Maladies respiratoires : La pasteurelle, une menace permanente sur vos bovins

Plusieurs bactéries peuvent agir dans le complexe respiratoire bovin car plusieurs agents pathogènes sont présents. Parmi ces bactéries, la pasteurelle M. haemolytica est considérée comme la plus commune et la plus sérieuse. Alors que cette bactérie réside normalement dans les naseaux des bovins, elle peut passer après un stress ou des infections virales dans les poumons entrainant des pneumonies graves. Une étude de Potter and al1 démontre cette importance de la pasteurelle M. haemolytica. | 1ère étape : démontrer la présence des pasteurelles dans les naseaux des bovins sains 80 bovins sains ont été analysés par un prélèvement nasal. Le but était de rechercher les pasteurelles P. multocida et M. haemolytica.
Pasteurella multocida Mannheimia haemolytica
53/80   10/80
Ces premiers résultats montrent bien que ces pasteurelles habitent les naseaux des bovins sains sans les rendre malades.   | 2ème étape : Laquelle des 2 pasteurelles rend malades les bovins atteints de maladie respiratoire ? Des prélèvements ont été effectués lors de 31 épisodes de maladies respiratoires sur des bovins. Dans 14 épisodes sur 31, la pasteurelle M. haemolytica a été l’agent principalement retrouvé. Au contraire l’autre pasteurelle P. multocida a été moins souvent retrouvé (seulement 6 épisodes sur 31).   En conclusion ? Des bactéries appelés pasteurelles sont présentes dans les naseaux des bovins sains. Cependant l’une d’entre elle dénommée M. haemolytica peut devenir virulente et entrainer une pneumonie grave. Selon l’adage « Mieux vaut prévenir que guérir », la vaccination contre cette pasteurelle commune et dangereuse s’avère efficace dans la protection de vos bovins. En plus vous limiterez l’usage des antibiotiques.   Référence: 1 Potter and al. 2012 The importance of Mannheimia haemolytica in bovine respiratory disease. Cattle practice Vol 20, part 3, p217.

Consulter tous les articles

D’autres articles qui peuvent vous intéresser

Aller en haut