Le blog

‹ Retour

Guide Pratique de l’ASV (3ème Edition) – Les questions du client sur l’identification

Extrait de l’ouvrage du Dr Florence Desachy intitulé « Guide Pratique de l’ASV – 3ème Edition » (Editions Medcom). Le passage sélectionné s’intitule « Les questions du client sur l’identification » (p. 129) :

Au sujet du tatouage

-Est-ce que ça fait mal ? Non, cela ne fait pas mal car on endort l’animal avant de le tatouer. -À partir de quel âge peut-on le faire tatouer ? À partir de 3 mois. -Où est-ce que ça se fait ? Soit à la face interne du pavillon d’une oreille, soit à la face interne d’une cuisse. -Comment ça se passe ? L’animal arrive à jeun à la clinique, on l’anesthésie puis on l’identifie. Vous venez ensuite le chercher en fin d’après-midi.  

Au sujet de la puce électronique

-Est-ce que ça fait mal ? Non, ce n’est pas douloureux. -À partir de quel âge peut-on le faire identifier par puce électronique ? À partir de 3 mois, en même temps que les premiers vaccins. -Comment ça se passe ? Vous prenez rendez-vous et on peut vous la faire simplement au cours d’une consultation. Cette méthode d’identification se fait sous forme d’une injection sous-cutanée. -Où se fait l’injection ? Au niveau du cou de l’animal, plus précisément au niveau de la gouttière jugulaire gauche. -La puce étant un corps étranger, ne va-t-elle pas gêner l’animal ? Non, elle ne gênera en aucun cas la vie de l’animal. La puce électronique est biocompatible. -Combien mesure la puce ? Elle mesure environ 11,5 mm de long et 2,1 mm de diamètre. -Comment fait-on pour la lire ? On la lit à l’aide d’un lecteur qu’on passe au niveau du cou, au-dessus de la puce.  

Pourquoi identifier et quelle technique préférer ?

Pourquoi identifier ?

Souvent, lorsque les clients posent des questions sur l’identification, la question qui revient régulièrement est « pourquoi doit-on identifier notre animal ? ». 5 raisons d’identifier son animal : -En cas de perte ou de fugue, l’animal non identifié retrouvé risque l’euthanasie ou peut être proposé à l’adoption au bout de 8 jours. -L’identification permet la validation de la vaccination contre la rage. -Elle permet à l’animal de voyager avec son maître. -Pour les chiens de catégories, l’identification permet de responsabiliser le maître. -Cela permet la traçabilité et le suivi sanitaire d’un animal : suivi de l’animal jusqu’à sa prise en charge par le propriétaire définitif, lutte contre les trafics de chiens, recours contre les vendeurs en cas de vice rédhibitoire, garantie en termes de sélection pour les concours.

Quelle technique préférer ?

Étant donné que le tatouage est amené à disparaître, l’identification par transpondeur ou puce électronique est fortement recommandée. De plus, le tatouage existe uniquement sur le territoire français alors que la puce, elle, est européenne.

Consulter tous les articles

D’autres articles qui peuvent vous intéresser

Aller en haut