Le blog

‹ Retour

Petites annonces vétérinaires : mode d’emploi

Petites annonces ASV

Article écrit par Marine SLOVE L’annonce pour l’emploi est la première étape du processus de recrutement. On pourrait croire qu’il s’agit là d’un exercice facile. En réalité, rédiger une annonce distinctive dans un marché où l’offre est supérieure à la demande est un vrai défi.

Quelle place ont les petites annonces dans le recrutement vétérinaire ?

Les principaux outils utilisés pour le recrutement d’un salarié vétérinaire sont aujourd’hui et dans cet ordre :
  1. Les petites annonces format job-board couplées à l’accès à une CV-thèque (par exemple VétoJob) ;
  2. Les petites annonces de la presse professionnelle (par exemple La Semaine Vétérinaire et La Dépêche Vétérinaire
  3. Le « réseau et bouche à oreilles » qui représente tout de même presque un quart des recrutements.
Pour les auxiliaires vétérinaires, il faut ajouter les candidatures spontanées reçues par les cliniques et les écoles d’ASV. Les petites annonces ont donc une grande place dans le paysage du recrutement vétérinaire puisqu’elles concernent environ les 3/4 des recrutements. Notons qu’il est encore difficile aujourd’hui de quantifier les embauches effectuées par le biais d’une CV-thèque, c’est à dire une recherche pour laquelle le recruteur est lui-même proactif.

Qu’en pensent les candidats ?

Lorsqu’on demande aux candidats ce qui est important pour eux dans une annonce, ils parlent en premier lieu de son exhaustivité. Les candidats aiment avoir un maximum d’informations sur la clinique avant de postuler : taille de la clinique, équipe, plateau technique etc. Une chose qui leur semble décourageante est de ne pas avoir d’indication sur le lieu (parfois même pas le département). Les candidats plébiscitent donc le fait d’avoir à leur disposition des annonces très complètes qui leur permettent de cibler leur recherche d’emploi et donc de mieux la rentabiliser en termes de temps et de frais de déplacement. Une petite remarque sur "l’anonymat" : certains vétérinaires rendent leurs annonces anonymes, surtout pour empêcher leurs concurrents de savoir qu’ils recrutent. Or, la plupart des candidats aiment bien savoir chez qui ils postulent et l’anonymat d’une annonce peut constituer un frein et limiter le nombre de réponses.  

Comment rédiger une bonne annonce ?

Votre annonce doit être complète, claire, précise, honnête et doit absolument mettre en valeur le poste que vous proposez ainsi que votre clinique et votre équipe. Une annonce minimaliste ne va pas donner envie au candidat de vous contacter. De plus, si vous êtes précis sur le profil de candidat que vous recherchez, vous effectuerez un premier tri avec votre annonce et perdrez moins de temps avec des candidatures inadaptées. Une annonce peut se découper en 4 catégories : -Description de la clinique : localisation, plateau technique, équipe, etc… ; -Poste proposé : type de contrat, activité du poste, rémunération, etc… ; -Profil recherché : compétences, expérience, qualités professionnelles etc… ; -Informations complémentaires : contact (mail, téléphone), lien vers le site internet de la clinique, etc… ; Exemple d'annonce

Exemple d’annonce complète et suffisamment explicative pour qu’elle suscite l’intérêt

Il est essentiel que votre annonce donne envie au candidat de postuler ! Elle doit valoriser votre structure et donner au lecteur un bon aperçu de la clinique et de l’équipe afin qu’avant même l’entretien d’embauche, ce dernier puisse commencer à se projeter dans le poste proposé. Attention tout de même à rester ouvert en écrivant votre annonce. Ne dévoilez pas tout, donnez envie au candidat de vous appeler pour en savoir plus. Evitez également de divulguer des informations sensibles. Par exemple, si vous mettez "cherche ASV cause maladie grave d’une ASV", certains candidats pourront être rebutés. Mieux vaut discuter de ce type de précisions de vive voix.

Y’a-t-il des interdits ?

En France, il est interdit de faire de la discrimination à l’embauche. Un recruteur n’a pas le droit d’exiger d’un candidat les caractéristiques suivantes dans une annonce emploi (ainsi que tout au long du processus de recrutement) :
  • Origine, nationalité, ethnie ;
  • Sexe ;
  • Situation familiale ;
  • Convictions religieuses ;
  • Opinions politiques, activités syndicales ;
  • Etat de santé, handicap éventuel ;
  • Orientation sexuelle ;
  • Age (ni âge minimum ni âge limite) ;
  • Apparence physique ;
En pratique, on retrouve très peu de mentions discriminatoires dans les annonces pour l’emploi vétérinaire. Entre juin 2014 et octobre 2016, les seuls cas de mentions discriminatoires étaient liés au sexe et 100% d’entre elles concernaient des femmes recruteurs cherchant à recruter des femmes, considérant qu’elles étaient plus à même d’organiser le temps de travail par rapport à la vie de famille.   Vous avez maintenant saisi l’importance des annonces emploi et avez toutes les cartes en main pour rédiger une annonce efficace qui vous aidera à trouver le/la bon(ne) ASV.   Sources bibliographiques :
  • Guide Pratique du recrutement: méthode appliquée aux structures vétérinaires, H. Villarroya, Editions La Dépêche vétérinaire.
  • Etude de marché VétoJob, janvier 2014
  • Statistiques VétoJob 2014-2016

Consulter tous les articles

D’autres articles qui peuvent vous intéresser

Aller en haut