Le blog

‹ Retour

FOCUS sur un article : « Gestion du chenil : la polyvalence du métier d’ASV à l’épreuve »

la-semaine-veterinaire-asv

L’article sélectionné par le Club ASV a été publié en Avril 2018 dans le n°118 du Supplément ASV de La Semaine Vétérinaire.

Son titre 

Gestion du chenil : la polyvalence du métier d’ASV à l’épreuve (p. 10)

par Mélanie Lamaze

 
  • L’article rappelle que l’ASV en charge du chenil doit être attentive à tout et maintient une propreté et une asepsie parfaite tout au long de la journée.
  • L’auteur débute son article en répétant que le point clé de la gestion du chenil dans un établissement est le bien être animal. Il convient donc de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour limiter le stress. La séparation des chats, chiens et NAC est un premier point à respecter. Cela permet d’avoir un animal dont les paramètres médicaux sont non modifiés par le stress et également plus facilement manipulable.
  • Chaque individu doit être veillé et ses paramètres vitaux vérifiés. Son comportement doit également être observé pour signaler toute anomalie au vétérinaire en charge et ses besoins (alimentation, sortie pour faire les besoins) satisfaits. C’est également l’occasion de vérifier les administrations de traitements ou le bon fonctionnement des perfusions.
  • Le nettoyage des cages et des sols avec des produits adaptés spécifiques est primordial chaque jour. Chaque animal doit être également maintenu propre à la fois pour éviter la propagation des maladies et pour améliorer le confort de cet animal.
  • L’ASV veillera enfin à se protéger des possibles agressions des animaux stressés par l’hospitalisation et devra s’assurer de transmettre les consignes à la personne qui lui succédera pour assurer cette tâche.

Consulter tous les articles

D’autres articles qui peuvent vous intéresser

Aller en haut